Arthur Ella – Monument de la Réunification Trousse

18,90

Le monument représente deux serpents fusionnant, ce qui veut symboliser la réunification du Cameroun francophone et anglophone.

« Jeune homme, va de l’avant tout en regardant en arrière » (proverbe camerounais).

Un peuple qui renie ses racines, qui ne bâtit pas son avenir sur son passé culturel et sur ses traditions, est un peuple qui ne peut pas progresser.

Réunissez-vous pour ne former qu’un seul pays, parce que c’est vous et votre bonheur ! 

Favoris
UGS : Monument de la Réunification-trousse Catégories : ,

Le monument de la réunification se trouve à Yaoundé, la capitale politique du Cameroun. Il a été construit au début des années 1970 pour célébrer et symboliser la réunification du Cameroun.

Le monument a été érigé à Yaoundé entre 1973 et 1976 en 1961.

L’ancien président de la République Unie de Cameroun, Ahmadou Ahidjo lance un concours afin de trouver un ou plusieurs artistes à même de représenter la réunification de la partie francophone du Cameroun avec celle anglophone.

3 personnes sont retenues :

  • Le prélat Camerounais Monseigneur Engelbert Mveng est le concepteur de la tour en spirale, ainsi que de la représentation des ères culturelles du nouvel État.
  • L’artiste camerounais Gédéon Mpando est concepteur et réalisateur du monument secondaire, secondé par l’atelier Arts nègres et la société.
  • L’architecte français Armand Salomon, choisi sur recommandation des Français, est le réalisateur du monument principal. Il n’est quasiment pas connu par le des Camerounais.

 

La tour, monument principal, est faite en trois parties :

  1. Un sous-sol avec grand hall circulaire, magnifiquement décoré par des tableaux de Mgr Engelberg Mveng,
  2. Au rez-de-chaussée, il y a une grande salle décorée de fresques en bois d’Etolo Eya.
  3. Au sommet de la tour, il y a le point de rencontre, symbolisant la parfaite unité des deux grandes parties du Cameroun, anglophone et francophone.

Dans un premier temps la tour représentait les instances administratives de la République camerounaise et ensuite les deux capitales de la République fédérale du Cameroun, avant la réunification, Yaoundé et Buea.

Les escaliers:

À la base du monument se trouve l’axe central et les deux entrées des escaliers, qui sont en forme de spirale. Elles sont constituées de deux rampes imbriquées l’une dans l’autre, en tournant et en se suivant pour se réunir sur la terrasse du sommet. Par conséquent, une personne descendant par une rampe d’escalier ne rencontrera pas une personne qui la monte.

– 80% coton recyclé, 20% polyester recyclé 300g/m2
– Dimensions : 21.5 x 16 cm
– Ouverture zippée
– Peut servir de trousse, de porte-monnaie ou de trousse à maquillage.

Création d’Arthur Ella – Réseaux sociaux:

Poids 0,3 kg
Taille

Unique

Couleur

Beige

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Arthur Ella – Monument de la Réunification Trousse”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr_FRFR
Enable Notifications    OK No thanks