Comment le président Thomas Sankara a fait du 4 août 1984 une date historique

L’homme que l’on surnomme le ‘’Che Guevara Africain’’, Thomas Sankara, est une icône africaine qui a mené durant toute sa vie des combats révolutionnaires, anti-impérialistes, panafricanistes et socialistes. Il est la figure la plus emblématique de la première révolution burkinabé du 4 août 1983 au 15 octobre 1987. En effet, il était chef de l’Etat au cours de cette période et a adopté une politique de démocratie participative, de développement du pays ou encore d’émancipation des femmes. Toutefois, la date du 4 août 1984 restera à jamais gravée dans les mémoires car elle marqua un tournant décisif dans l’histoire du Burkina-Faso et par ricochet, de l’Afrique.

Comment le 4 août 1984 est-il devenu une date historique ? Yesooo vous répond dans cet article, parce que c’est vous et votre bonheur !

Thomas Sankara, d’officier militaire à chef d’Etat

De confession catholique romaine, les parents de Thomas Sankara auraient voulu qu’il devienne prêtre, mais le jeune Sankara a plutôt opté pour une carrière militaire. En 1970, alors âgé de 20 ans, Sankara part en formation d’officier à Madagascar. Deux ans après son retour en Haute-Volta, Thomas Sankara fit preuve d’une conduite héroïque au cours de la guerre frontalière avec le Mali, conduite qui le fit connaitre du grand public. Néanmoins, parce qu’il la trouvait inutile et injuste, Thomas Sankara renonça à la guerre des années plus tard.

Dès le début des années 1980, une multitude de grèves syndicales et de coups d’État militaires ont ébranlé la Haute-Volta. Grâce à ses exploits militaires et à son leadership charismatique, Sankara est très apprécié pour les nominations politiques, mais il se heurte aux gouvernements militaires qui se succèdent au pouvoir en raison de son éthique personnelle et politique, ce qui conduit à son arrestation répétée.

 En 1983, le tout nouveau Conseil de Salut du Peuple (CSP) est dirigé par Jean-Baptiste Ouédraogo qui nomme Thomas Sankara au poste de premier ministre. Toutefois, sa position anti-impérialiste complique ses relations avec les conservateurs du CSP, dont le président Ouédraogo. Par suite, Sankara est relevé de ses fonctions et arrêté à nouveau.

Le 4 août 1983, un ami proche de Sankara et collègue de l’armée, Blaise Compaoré, mène un groupe qui libère Sankara, renversant le régime de Ouédraogo, et forme le Conseil National de la Révolution avec Thomas Sankara comme président.

4 août 1984, rebaptisation de la Haute-Volta

Lorsque Thomas Sankara fut nommé à la tête de la Haute Volta, ses objectifs étaient essentiellement axés sur l’éradication de la corruption, la lutte contre la dégradation de l’environnement, l’autonomisation des femmes et l’amélioration de l’accès à l’éducation et aux soins de santé, l’objectif plus large étant de mettre fin à la domination impériale.

Le jour du premier anniversaire du coup d’État ayant mené Thomas Sankara au pouvoir, le 4 août 1984, il rebaptise le pays de la Haute-Volta en Burkina Faso, qui veut dire en gros « pays des hommes intègres » en moré et dioula, les deux principales langues autochtones du pays. Selon Thomas Sankara, le nom Haute-Volta ne renvoie qu’à un passé colonialiste. C’est donc la raison principale de ce changement de nom.

Le 15 octobre 1987, Thomas Sankara est assassiné par un commando lors d’un coup d’Etat. En définitive, Thomas Sankara a fait du 4 août 1984 la date qui sonne le glas du passé colonialiste du Burkina-Faso. Ainsi, le 4 août 1984 restera à jamais une date historique.

Le Ghana est situé en Afrique occidentale tout près du bord du Golfe de Guinée. Il est constitué de différents groupes ethniques parmi lesquels les peuples de Winneba...

Beaucoup plus tourné vers le statuaire, l’art africain existe cependant sous une autre forme. Au Burkina Faso, les Gourounsi ont une autre manière d’exposer l’art, la culture africaine....

Les Somba sont des peuples originaires du Bénin et établis dans la chaîne de montagnes de l’Atakora (au Nord-Ouest du pays)...

Les Dans ivoiriens sont généralement appelés « Yacouba » par erreur tout simplement parce qu’ils commencent leurs palabres en prononçant le mot « Yapeuba »....

Arthur Ella est un illustrateur autodidacte camerounais, né le 11 juin 1988 dans la ville de Bafoussam...

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider
fr_FRFR
Enable Notifications    OK No thanks