Les tissus africains

L’Afrique est riche de ses cultures et de ses textiles. Ces derniers racontent une grande partie de l’histoire de ce continent aux multiples facettes. Jusqu’à un passé récent, la plupart de ces tissages sont l’apanage des rois et des dignitaires africains. Aujourd’hui, ils se sont démocratisés et participent à la confection de nombreux accessoires de mode. Lisez l’article de Yesooo pour découvrir trois d’entre eux (le Kente, le Bogolan et le Ndop)

Le tissu Kente

Le Kente est, sans aucun doute, un des tissus africains les plus célèbres. La paternité de ce tissu est attribuée à l’ethnie éwé et à celle Ashanti.

Chez les Ashanti, le Kente sert à habiller les dieux. Traditionnellement, l’usage du tissu se fait par les chefs et les reines mères. Certains jeunes membres de la famille de ces derniers peuvent également l’utiliser lors de festivals ou de processions.

En ce qui concerne les Ewés, l’utilisation du Kente n’est pas traditionnellement limitée aux chefs. Toutefois, il n’est réservé qu’à des occasions importantes telles que les mariages, les ordinations de prêtres, les festivals, les rites de puberté…

Actuellement, l’usage du Kente s’est largement démocratisé. Il est considéré comme un vêtement utilisé dans des circonstances de prestiges modernes. Aussi, de nombreux accessoires de mode rivalisant de couleurs et de beauté sont confectionnés avec ce tissu. Retrouvez ce tissu imprimé en papier cadeau chez notre partenaire Ndaantou.

Le tissu Bogolan

Le Bogolan, tout comme le Kente, est un tissu traditionnel de l’Afrique de l’Ouest. Il s’agit en réalité d’une technique de teinture à partir d’argile sur des bandes de coton cousues entre elles. L’étoffe ainsi créée servait de vêtement notamment destiné à un usage rituel comme un mariage, pour la chasse ou encore pour un accouchement. De façon générale, les motifs sont géométriques, mais peuvent également s’inspirer de la nature ou de la vie quotidienne.

Aujourd’hui, à la différence du Wax, le Bogolan s’affirme comme un tissu typiquement africain qui permet à de nombreuses personnalités de marquer leur identité. Ceci a d’ailleurs favorisé son exportation à travers le monde. Des stylistes de renom tels que Chris Seydou, Mariah Bocoum ou encore Gilles Touré ont activement participé au succès du Bogolan.

Ce magnifique tissu est aussi présent dans les collections de stylistes occidentaux comme Oscar de la Renta ou Marina Rinaldi. Par ailleurs, il est utilisé pour personnaliser son intérieur. Vous pouvez retrouver ce tissu chez notre partenaire Bogolanlife (avec une livraison gratuite).

Le tissu Ndop

Le tissu Ndop appartient au patrimoine camerounais et plus particulièrement au peuple Bamiléké qui vit dans les hauts plateaux volcaniques à l’ouest du pays. De façon traditionnelle, ce tissu était porté par les nobles et les membres des sociétés secrètes. Il ne peut être vendu, car transmis de génération en génération à travers des rites initiatiques. On le porte à la taille et entre les jambes.

De nos jours, le Ndop est devenu très tendance. De ce fait, il est fabriqué de manière traditionnelle et vous pouvez l’acheter sous forme de pagne. Toutes les catégories de la population peuvent donc le porter. Des accessoires de mode sont même conçus avec le Ndop. Cette idée est issue du génie de Cédric DeBakey, créateur de la marque Grass-Fields.

L’Afrique est belle et regorge de merveilles. Le Kente, le Bogolan et le Ndop, trois tissus africains montrent bien ce fait. Surtout, ils doivent être valorisés pour faire mieux connaître ce magnifique continent. Notre partenaire Ndaantou propose aussi des boxs pour coussins ou bien des cartes cadeaux avec ces imprimés. 

Le Ghana est situé en Afrique occidentale tout près du bord du Golfe de Guinée. Il est constitué de différents groupes ethniques parmi lesquels les peuples de Winneba...

Beaucoup plus tourné vers le statuaire, l’art africain existe cependant sous une autre forme. Au Burkina Faso, les Gourounsi ont une autre manière d’exposer l’art, la culture africaine....

Les Somba sont des peuples originaires du Bénin et établis dans la chaîne de montagnes de l’Atakora (au Nord-Ouest du pays)...

Les Dans ivoiriens sont généralement appelés « Yacouba » par erreur tout simplement parce qu’ils commencent leurs palabres en prononçant le mot « Yapeuba »....

Arthur Ella est un illustrateur autodidacte camerounais, né le 11 juin 1988 dans la ville de Bafoussam...

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider
fr_FRFR
Enable Notifications    OK No thanks